Québec Les Iles 1992 et 1995

Kayak inuit polaire

À l'hiver de 1992, M. Gustave Guay remarque cette maquette d'un kayak inuit polaire. Elle se trouve chez les antiquaires F. Thériault et J-P Guay de la boutique Atelier 2 dans le Petit Champlain à Québec. Typique du Smith Sound au nord de la baie de Baffin, l'embarcation témoigne des proportions et des techniques de fabrication utilisées vers 1850. Sans plans, la tradition guide le constructeur dans le choix des mesures qu'il extrapole les proportions de son trope corps.

Longueur: 4.8 à 5.4 m
Maître bau: 0.56 à 0.58 m
Fond plat: 0.41 à 0.50 m
Matériaux: peau, babiche et vernis d'huile de phoque, bois de grève.

Le socle réalisé par Gustave Guay illustre le type de support sur lequel les kayaks sont remisés.
Lors de la construction, ces tréteaux servent d'établi et peuvent être surélevés afin de mettre la babiche fraîche l'abri de la voracité des chiens.

La fabrication de Kayak marquera le passage du jeune inuit à l'âge adulte. C'est un travail de longue haleine: trouver le bois de grève, préparer la peau et l'huile des phoques qu'il aura lui-même abattus. Pour la couture, il doit associer également les jeunes femmes à ce projet.
Ceux qui y parviennent deviendront des chefs de famille importants. La famille n'était pas rare au Nord du 80ème parallèle et le kayak leur permettait de chasser et de pêcher en mer. Tout comme au Groenland, ces grands chasseurs-pêcheurs de l'Île d'Ellesmere étaient inhumés dans leur embarcation.